Comment fumer ou rouler un joint sans feuilles ?

feuille plante cannabis

Vous avez tout ce qu’il vous faut sous la main pour rouler un joint… Ou presque ! Vous pensiez avoir des feuilles mais ce n’est pas le cas ? Pas de panique. Si vous n’avez plus de feuilles à rouler mais que vous désirez tout de même fumer du cannabis, il existe plusieurs solutions. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Fumer avec un vaporisateur

Vous n’avez plus de feuilles et vous n’avez pas le temps d’aller en acheter ? Si vous avez un vaporisateur sous la main, vous pourrez tout de même fumer ! Le vaporisateur est un petit appareil électronique qui permet de chauffer l’herbe afin d’en libérer ses principes actifs. Ces appareils sont très utilisés aux États-Unis. En effet, ces “cigarettes électroniques » sont pratiques. De plus, elles sont très appréciées de certains fumeurs car elles se révèlent moins nocives que les fameux joints. Avec un vaporisateur, on évite le tabac et ses substances toxiques. La vaporisation se révèle donc moins mauvaise pour la santé et peut être la solution si vous n’avez plus de feuilles sur vous.

Fumer avec une pipe

Vous avez acheté une pipe il y a quelque temps mais cette dernière ne vous sert à rien ? Il est temps d’ouvrir les tiroirs pour remettre la main sur cet objet ! La pipe à beuh à l’avantage d’être très facile à transporter, c’est donc l’accessoire parfait pour vous dépanner ! Elle peut se glisser dans les poches et servir lorsque vous n’avez plus de feuilles à rouler. Pour l’utiliser, rien de très compliqué, il suffit de remplir la pipe avec du cannabis et de l’allumer. Sur le marché des pipes, il existe aujourd’hui de très nombreux modèles : en bois, en verre, en métal… Discrètes ou modernes, les pipes à fumer n’ont plus grand-chose à voir avec les pipes des anciennes générations !

Fumer avec un bang

Si vous n’avez plus de feuilles à rouler, mais que vous avez un bang sous la main, fumer votre herbe devrait alors être assez facile. Avec le bang, l’effet du cannabis se fait ressentir plus vite et aussi plus intensément. Pour faire fonctionner un bang, vous avez besoin d’eau. Il faut donc en avoir à proximité. De nos jours, tout comme les pipes, on trouve des bangs de toutes les formes, de toutes les tailles et même de toutes les matières. Il existe même des bangs bien particuliers : à gravité, avec appel d’air… Et même des bangs à plusieurs entrées ! Attention, pour faire fonctionner le bang il faut allumer la douille et aspirer la fumée. L’effet est souvent très intense, il vaut donc mieux être installé au calme et ne rien avoir de prévu dans les minutes qui suivent si vous vous apprêtez à tirer sur votre bang.

Fumer avec une bouteille d’eau

Vous n’avez pas de bang, de pipe ou de vaporisateur ? Place au système D : la fameuse bouteille d’eau ! Oui vous avez bien lu, il est tout à fait possible de fumer du cannabis avec une simple bouteille en plastique et un peu de papier d’aluminium. Vous devrez simplement percer un trou sur le côté et y placer le papier de façon à former un embout. Vous aurez alors une pipe à eau maison et vous pourrez fumer même si vous n’avez pas de feuilles à rouler sur vous.

Fumer avec des lames de couteaux

Fumer grâce à des couteaux ? Oui cela peut être une solution ! Cette technique est l’une des plus anciennes et des plus réputées si on ne possède pas de feuille ou de pipe. Mais attention, cette alternative peut être dangereuse, il vaut donc mieux s’y intéresser uniquement en cas de dernier recours… Si vous comptez quand même essayer, car vous n’avez pas d’autres solutions, vous aurez besoin de deux couteaux. Il faudra alors faire chauffer les lames et veiller à ne pas vous brûler avec les manches de ces derniers. Une fois que les lames seront bien chaudes, vous pourrez placer le cannabis dessus. Il faudra alors inhaler immédiatement la fumée.

Rouler avec des feuilles de maïs séchées

Place à une solution naturelle pour rouler si vous n’avez plus de feuilles classiques : les feuilles de maïs séchées. Cette alternative est idéale car les feuilles de maïs sont souples et parfaites pour rouler. Dans de nombreux pays, ces feuilles sont même utilisées couramment comme papier à rouler, c’est notamment le cas en Jamaïque. Généralement, les feuilles sont trempées dans l’eau avant d’être utilisées pour rouler afin que ces dernières soient encore plus souples.

Rouler avec du papier de substitution

Vous n’avez pas de pipe ou de vaporisateur sous la main et vous n’avez pas envie de fumer autrement qu’avec une feuille ? Dans ce cas, vous pouvez utiliser d’autres matériaux pour façonner votre joint. Le papier que l’on trouve dans les gros annuaires téléphoniques peut faire l’affaire. En effet, ce papier est souvent très fin et se rapproche ainsi d’une feuille à rouler classique. Autre possibilité : le papier des emballages de chewing-gums. Bien évidemment, sur ces emballages, il faudra d’abord parvenir à retirer la petite pellicule d’aluminium, car c’est le papier qui se trouve en dessous qui peut être très utile !

Dans tous les cas, veillez à utiliser un papier fin… Mais attention, qui dit papier fin dit papier fragile ! Il faut donc manipuler les feuilles de substitution avec beaucoup de précaution pour éviter que ces dernières ne se déchirent.

Rouler avec un backwood

Si vous n’avez pas de feuille à rouler sous la main, vous avez peut-être des backwoods ! Les backwoods sont aussi appelés des “blunt”. Il s’agit de feuilles de tabac utilisées pour rouler et fumer du cannabis. Les backwoods permettent de rouler facilement. Ces feuilles sont appréciées de très nombreux fumeurs, car le tabac contenu à l’intérieur est entièrement naturel. Par ailleurs, une fois roulé, le blunt peut être transporté facilement, car il est bien étanche.

Vous savez désormais comment fumer ou rouler un joint sans feuilles ! Si ces alternatives ne vous correspondent pas ou vous semblent un peu trop compliquées à mettre en place, vous pouvez toujours vous rendre chez le buraliste pour acheter des feuilles ! À vous de décider !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.