Les produits à base de CBD et les fleurs CBD sont-ils autorisés en France ?

produits à base de CBD

Peut-on consommer du cannabis en France sans être hors la loi ? Non… ou presque ! Certains produits échappent à cette interdiction. En effet, l’État Français a assoupli sa réglementation au regard du CBD… Mais attention, cela ne concerne pas le THC ! Mais qu’est-ce que le CBD ? Quels produits en contiennent ? La vente de produits et de fleurs CBD est-elle légale en France ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Qu’est-ce que le CBD ?

Attention, même si les termes cannabis et cannabidiol sont proches… Ils sont bien différents ! En effet, si le deuxième est bien autorisé sous certaines formes en France, ce n’est pas le cas du premier ! Le cannabidiol, aussi nommé CBD, est l’une des très nombreuses substances actives que l’on trouve dans le chanvre, c’est-à-dire dans le cannabis. Une autre de ces molécules est également très connue, il s’agit du THC, le tétrahydrocannabinol… Mais ces deux substances sont très différentes ! En effet, le CBD, lui, n’a pas d’effet stupéfiant contrairement au THC. Ainsi, le CBD n’est pas responsable des effets psychoactifs que provoque la consommation de cannabis. A l’état naturel, certaines variétés de plantes de cannabis sont davantage chargées en CBD, alors que d’autres le sont en THC.

Quels effets provoquent le CBD ?

Lorsqu’on parle de CBD, on dit souvent qu’il s’agit d’une substance qui ne rend pas « high ». Si le CBD n’a pas d’effet « planant », que procure-t-il aux consommateurs et pourquoi entend-on autant parler de lui ? Pourquoi le CBD est-il un sujet qui revient autant sur le devant de la scène ces dernières années ?

Le CBD servirait à réguler le stress et à réduire l’anxiété. Il permettrait ainsi de se détendre, de réguler l’humeur des consommateurs, d’agir sur les crises d’angoisses et de lutter contre la dépression. Mais ce n’est pas tout, le cannabidiol est aussi de plus en plus utilisé dans un cadre thérapeutique et médical. Pourquoi ? Car il agit sur les douleurs et les inflammations. Le CBD possède des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires et permet d’aider de nombreux patients atteints de maladies inflammatoires chroniques comme l’arthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante ou encore la fibromyalgie.

Le CBD serait également utile pour aider à combattre les addictions. En effet, selon certains médecins addictologues, le CBD serait utile dans le cadre du sevrage du THC. Il serait également efficace pour aider certains patients à se sevrer du tabac et pour lutter contre l’accoutumance à certaines drogues.

Le CBD est-il légal en France ?

En France, la loi sur la consommation de CBD reste un peu complexe. Cependant, la Cour de Justice Européenne a récemment permis d’y voir un peu plus clair. En effet, la nouvelle réglementation prévoit que « l’autorisation de culture, d’importation, d’exportation et d’utilisation industrielles et commerciales du chanvre » soit désormais « étendue à toutes les parties de la plante »… A condition que la teneur en THC ainsi que celle du produit fini soit inférieure à 0,2% ! Ainsi, aujourd’hui, les produits présentant un taux inférieur à 0,2% de THC sont légaux à l’achat et à la vente. Pour garantir ce taux de THC, ces produits doivent faire l’objet d’une certification par un laboratoire indépendant et spécialisé. Il est donc tout à fait possible de fabriquer des produits dérivés à base de CBD et d’en acheter… Mais attention, la vente de fleurs et de feuilles séchées de CBD reste quant à elle toujours interdite comme nous allons le découvrir.

Ainsi, et comme vous l’aurez compris, en France, c’est bien la consommation de THC qui est très contrôlée. Le droit n’interdit pas la consommation de CBD mais réglemente bien celle du chanvre, la plante dont il est issu. Contrairement au CBD, le THC est lui bien considéré comme stupéfiant.

Quels produits à base de CBD sont commercialisés en France ?

Aujourd’hui, on entend parler de CBD partout… En effet, ce dernier fait l’objet d’un vrai effet de mode… En quelques années seulement, les boutiques spécialisées et les produits n’ont cessé de se développer. Aliments, produits de beauté, huiles pour e-cigarettes… Les produits dérivés à base de CBD ont la cote ! En effet, les produits contenant du CBD ne sont pas considérés comme des substances stupéfiantes. Ils sont davantage catalogués comme des produits naturels et de bien-être. Le CBD est d’ailleurs surnommé le “chanvre bien-être”. Mais pas question non plus de présenter les produits à base de cannabidiol comme des médicaments. Cela est interdit. Les produits à base de CBD sont davantage considérés comme des compléments alimentaires dotés de certaines vertus.

Ainsi, il est désormais possible de trouver des enseignes physiques et spécialisées proposant des recharges pour cigarette électronique, des huiles pour soulager le stress, des miels aux effets relaxants, des baumes pour lutter contre les douleurs articulaires… Et même des crèmes pour le visage.

Mais attention, si les produits cités auparavant sont bien légaux, les fleurs brutes ne le sont pas ! La vente de feuilles brutes ou de tisanes est interdite, tout comme les produits qui incorporent directement le chanvre brut. Pourquoi ? Car ces feuilles sont souvent mélangées avec du tabac et fumées, elles sont donc perçues comme des produits nocifs. Mais ce n’est pas tout, si les fleurs sont interdites c’est également car elles pourraient rendre le travail des policiers plus complexe… En effet, en cas de contrôle, sans analyse du cannabis, il est impossible de savoir si le consommateur détient du cannabis fortement dosé en THC, ou du cannabis « bien-être », c’est-à-dire du CBD.

Comme vous l’aurez compris, en France ainsi que dans l’Union européenne, il est aujourd’hui bien possible de vendre, d’acheter ou de consommer du CBD. La vente et la consommation de THC sont quant à elles interdites. Si le débat revient souvent sur le devant de la scène, c’est tout simplement car le CBD et le THC sont souvent source de confusion. Même si ces deux substances sont bien présentes dans la même plante, à savoir le cannabis, ces molécules sont bien différentes et ne délivrent pas du tout les mêmes effets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.