Zoom : qu’est ce que la wax concentrée en CBD ?

wax fleur de cannabis cbd

Les produits à base de cannabidiol (CBD) se déclinent sous de nombreuses formes : en fleur pour les infusions, en liquide pour le vapotage ou en huile comme complément alimentaire. Mais aujourd’hui, le produit qui attire de plus en plus les consommateurs, c’est la wax de CBD.

La wax de CBD, c’est quoi ?

Pour faire simple, le mot « wax » est un terme emprunté à nos amis britanniques pour nommer de la cire. Il faut donc considérer que la wax de CBD correspond à de la cire issue du cannabis. D’après de nombreux chercheurs, qui ont étudié le cannabidiol sous toutes ses formes, la wax de CBD est l’un des dérivés les plus riches en CBD. Bien sûr, la wax ne dépasse pas la teneur en CBD des cristaux purs pouvant atteindre jusqu’à 98 %. Mais elle fait tout de même bonne figure en affichant un taux minimum de 10 % et pouvant même dépasser les 80 % de CBD. Ainsi, il est possible de dire que la wax est très riche en CBD et c’est un genre de pâte dure et sèche. La wax de CBD doit sa dureté aux différents procédés pour l’extraire de la plante de chanvre.

Comment extraire de la wax depuis une plante de weed ?

Pour information, la weed est un terme très utilisé par les consommateurs de marijuana, désignant ainsi la plante de cannabis. Dans le milieu de la wax de CBD, il existe deux façons pour procéder à l’extraction de la sève de chanvre. Ces deux moyens présentent chacun des avantages et des inconvénients, tant sur la qualité que sur le coût de revient.

L’extraction par le gaz

La première méthode pour obtenir de la wax de CBD est de faire appel au butane. Ce gaz, ayant des propriétés inflammables, ne fait pas l’unanimité chez les professionnels du cannabidiol. En effet, ce processus d’extraction comporte de nombreux inconvénients, en dehors du fait que ça soit la méthode la moins chère à mettre en place. L’extraction de la wax de CBD avec du butane présente un léger risque d’explosion. De plus, le butane n’est pas un gaz parfaitement propre, car il contient bien souvent du propane, du pentane et de l’hexane. De la sorte, il est possible de retrouver des résidus de ces solvants sur le produit fini et ces derniers peuvent être nocifs pour l’homme. À la suite de cette extraction, la wax de CBD est encore sujet à d’autres transformations pour lui donner des aspects et des textures différentes.

L’extraction par le CO2

La plupart des wax de CBD disponibles sur le marché français sont issus d’une extraction au CO2. C’est la méthode la plus courante, car beaucoup plus propre qu’une extraction au butane. Le fonctionnement pour extraire la wax de CBD par le CO2 est simple. La plante de cannabis est introduite dans une machine qui utilise le dioxyde de carbone pour une mise sous pression. De cette façon, la cire de la plante de cannabis est extraite de façon propre, sans laisser de substances nocives. Malheureusement, cette méthode d’extraction est beaucoup plus coûteuse que le butane et cela se fait ressentir sur le prix d’achat en magasin.

La wax de CBD estelle une drogue comme le THC ?

Il est important de notifier que les produits à base de CBD sont très réglementés en France. Oui, certains produits à base de CBD ont un faible taux de tétrahydrocannabinol (THC) dans leurs compositions, mais ceux-ci restent pour autant légaux. Les produits que l’on retrouve à la vente en France sont légaux, car ils ne dépassent pas le taux maximum de 0.2 % en THC. Ce taux est fixé par les autorités françaises et européennes. La loi française encadre également la production de produits contenants du cannabidiol en n’autorisant que l’utilisation des graines et des fibres de chanvre.

Le tétrahydrocannabinol est une molécule de la même famille que le cannabidiol, appelée cannabinoïdes. Ce qui différencie le THC du CBD provient particulièrement des effets psychotropes du THC et de ses effets néfastes. Là où le CBD n’est pas nocif et ne déclenche pas d’effets psychotropes de « défonce ». C’est pour ces raisons que le CBD est dépénalisé en France. D’après de nombreuses études menées dans le monde entier, les bienfaits du CBD ont un réel potentiel dans la médecine du futur. De plus, certains chercheurs affirment que le CBD aide à lutter contre les formes graves de dépendances à l’alcool, aux opioïdes, à la nicotine, et même au THC.

Comment est-il possible de consommer de la wax de CBD ?

La consommation de wax de CBD est diverse et variée tant les possibilités sont grandes. Pour les adeptes du vapotage, il est tout à fait possible d’acheter des e-liquides au CBD. Sinon, la solution la plus économique dans le vapotage est de réaliser soi-même ses e-liquides. Pour fabriquer un e-liquide au CBD, il n’y a rien de compliqué. Il suffit d’ajouter de la wax de CBD dans une base de préparation au propylène glycol et de glycérine végétale, puis d’y ajouter l’arôme de son choix (fruits rouges par exemple). Ensuite, il faut patienter entre deux jours et une semaine pour que le mélange prenne correctement et la dégustation peut-être faite. La wax de CBD qui a une texture souvent gluante peut parfaitement être utilisée pour la confection de repas ou de desserts.

En effet, même si la wax de CBD peut être consommée directement dans son format, il est tout à fait possible de l’insérer dans des recettes de cuisine. L’important dans la cuisine avec du CBD, c’est qu’il faut un corps gras. Ces corps gras sont essentiels lors de la prise d’un produit à base de CBD, car ils permettent de développer le plein potentiel du cannabidiol. Ainsi, il est plus simple de concevoir des gâteaux à base de wax de CBD comme des space cookies ou des space cakes. Sinon, une autre technique de consommation est au cœur de nombreux débats chez les consommateurs. C’est ainsi que le dabbing fait son apparition. Cette méthode est un mélange entre le bang et la vaporisation, permettant de profiter pleinement de la biodisponibilité du CBD. Cette biodisponibilité décuplerait même les effets du CBD, il faut donc veiller à n’en consommer que légèrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.